Nos sources préférées

Gaël Giraud : chef économiste à l’Agence Française de Développement

dans : Nos sources préférées  |   Publié par :   |   Thèmes:   |  Commentaires: 0

Directeur de recherches en économie au CNRS, membre de l’École d’économie de Paris jusqu’en 2014, membre du conseil scientifique du Laboratoire sur la régulation financière, membre de l’observatoire européen Finance Watch, enseignant au Centre Sèvres, membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme et du think-tank The Shift Project, économiste en chef de l’Agence française de développement.

Notre économiste de référence !  On est fan ! 

Directeur de recherches en économie au CNRS, membre de l’École d’économie de Paris jusqu’en 2014, membre du conseil scientifique du Laboratoire sur la régulation financière, membre de l’observatoire européen Finance Watch, enseignant au Centre Sèvres, membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme et du think-tank The Shift Project, économiste en chef de l’Agence française de développement.

Outre son brio et sa grande gentillesse, il se classe parmi les économistes iconoclastes versus les néo-classiques.  Les travaux de Gaël Giraud portent un regard original sur l’économie. Ils explorent et développent les aspects éthiques, voire spirituels, des sciences économiques.

Ses travaux portent notamment sur le rôle de la monnaie, le rôle des marchés financiers et de leur réglementation dans la prévention des krachs économiques, ainsi que sur les dynamiques économiques hors équilibre.

Il prend également position sur le pic pétrole, le protectionnisme aux frontières de l’Europe, est favorable à un plafonnement des revenus et pour un financement massif de la transition écologique.  Il considère que l’énergie est le facteur essentiel de la croissance économique : l’élasticité, autrement dit la sensibilité du PIB par habitant par rapport à la consommation d’énergie est, d’après lui, de l’ordre de 60 %, et non de moins de 10 % (soit le coût de la facture énergétique dans la production) selon la littérature économique habituelle)

Ses ouvrages :

Donnez-nous votre avis:

Menu