dans : Nos sources préférées  |   Publié par :   |   Thèmes:   |  Commentaires: 0

Dans « L’imposture économique » (éditions de l’Atelier, 2014), l’économiste australien Steeve Keen critique un à un les piliers de la théorie néoclassique dominante, qui sous-tend la pensée néolibérale conventionnelle. Considéré comme l’un des rares économistes à avoir prévu la crise économique de 2007-2008, Steeve Keen avait publié, dès 2001, une première édition de cet

Lire la suite…